S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

ILLUSION OF TIME (SNES)

le marché dans illusion of time

 

Présentation….

Illusion of Time est développé par Quintet et publié en 1994 par Enix. Même si le jeu bénéficie d’une traduction française intégrale, il est préférable de le faire en anglais car certains choix pour celle-ci sont plus que discutables. Etrangement, le jeu se nomme Illusion of Gaia chez nos amis américains, et se retrouve renommé sous nos latitudes, sans que rien ne puisse justifier cette adaptation. Mis à part ça, vous embarquerez dans une aventure qui vous transportera dans des ruines sublimes et des paysages insolites, à la rencontre de personnages singuliers et d’ennemis dangereux.

Il était une fois…

C’était un âge d’exploration et de découvertes. Plus le temps passait et plus les légendes s’amplifiaient.

Les ruines demeuraient silencieuses à ce propos. Des Hommes sont entrés dans les ruines en quête de réponse pour ne plus jamais en ressortir. Certains parlent de pièges, d’autres de malédiction, mais aucun ne savait que ces ruines étaient liées à une grande catastrophe…
Paul est un jeune garçon qui est allé dans la tour de Babel avec son père un an avant le début de l’aventure. Après un accident dont personne ne connait la cause, le jeune homme est retrouvé à demi-mort et amnésique. L’histoire commence lorsqu’un jour, un tyran impose sa dictature, Paul se retrouve coincé dans une tourmente qui va le lancer sur les traces de son père et peut-être trouvera-t-il aussi la réponse à la disparition des civilisations.

Gameplay…

C’est un Action/RPG avec quelque spécificités, voici le détail :

L’action :

Il y a trois personnages jouables, Paul, Chrysaor et Liquéfia, qui possèdent chacun leurs capacités propres, débloquées au fur et à mesure de l’aventure.

Le gameplay reste très simpliste : à chaque bouton correspond une action, attaque/garde/objet. Il y a possibilité de varier les coups avec une combinaison de bouton. Ainsi, pendant que l’on attaque avec Paul, en maintenant le bouton et en pressant une direction on réalise un coup sauté, légèrement plus puissant qu’un coup normal. Il y a aussi quelques attaques spéciales pendant le jeu, souvent à base de charge (laisser le bouton appuyé pour remplir l’énergie) mais l’utilisation est minime, seulement pour intéragir avec le décor (casser les murs, etc.) La télékinésie vous servira également pour récupérer les orbes lâchées par les ennemis, 100 de ces orbes faisant office de vie supplémentaire.

Le RPG :

En terme de RPG cela reste limité: le jeune ne comporte ni argent, ni équipement, ni la possibilité de revisiter d’anciennes zones.

Vous pourrez faire évoluer votre attaque, votre défense et votre barre de vie tout au long du jeu. D’une manière spéciale, il faut battre tous les ennemis d’une zone pour récupérer un de ces trois power up.

En soi, très plaisant pour les joueurs minutieux, ce système est moins agréable pour les impatients.

Il y a quand même une aide, grâce au radar qui vous permet de vous situer par rapport aux ennemis. De toute façon, le jeu vous demande un level up minimum pour passer certains niveaux et en conséquence vous récupérez du power up.

Voyons le vrai but du jeu : l’exploration des sites dangereux sera récurent, mais en somme fort plaisant. La découverte de ces légendaires statues à pour surprise un boss.

Un choix varié de boss, nous offrant des énigmes d’un niveau abordable.

Le plaisir de cet Illusion of Time est la suite consécutive des donjons qui donne un bon rythme.

A part certains niveaux à l’aspect d’un labyrinthe qui nous réservent quelques moments d’errance, nous pouvons dire que ces donjons sont assez simples en découverte.

Durée de vie…

Bon vous voyez un couloir !!! Ceci est le plus gros défaut du jeu. Pour un Action-RPG, on peut être déçu.

Il n’y a pas beaucoup de liberté, on passe d’un donjon à la map-monde en déplacement automatique. Avec un scénario qu’on doit suivre en permanence, certaines personnes pourront être frustrées pour ce type de jeu.

Graphiquement :

Pour un jeu de 1994, certains décors présents dans les donjons sont très beaux. Par contre, on remarque vite une similitude dans ceux-ci et ils se répètent. Pour les personnages, le Character Design est très réussi mais je mets mon bémol sur les personnages secondaires, car il y a une fore ressemblance entre eux. Les ennemis sont variés, même si on revoit certains avec des couleurs différentes cela ne change pas l’expérience de jeu. Cela reste très agréable.

Pour conclure,

Illusion of Time est un jeu sympathique et plaisant à faire, qui nous amène dans une aventure à travers une planète alternative. Cela nous immerge dans un scénario prenant, avec une succession de donjons qui ne nous laisse aucun répit. Même si son coté RPG est faiblard, il vaut tout de même largement le détour.

Profitez-en pour aller voir cette video sur le jeu…

 

 

A propos de l'auteur

Grand amateur de jeux video depuis ma plus tendre enfance, DCcomics et Marvel sont mes lectures. Fan indiscutable de la saga Final Fantasy. Suis-je un GEEK? non, juste un passionné

Articles similaires

Laisser un commentaire