S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Warhorse Studio a décidé le report de son RPG à 2017 pour atteindre le niveau de qualité fixé..

Kingdom Come : Deliverance est né d’une campagne Kickstarter démarrée en 2014. Ce jeu de rôle médiéval est développé par Warhorse, un studio venu de Prague en République Tchèque. Le maître mot de cet ambitieux projet est le réalisme à toute épreuve. Vous ne trouverez donc pas ici de magie, de dragons en tout genre, ni de créatures fantastiques ou autres vampires..

Kingdom Come 04

Votre aventure prend place en l’an de grâce 1403 précisément, dans la région de Bohême, située en Europe Centrale. Le titre est très fortement inspiré de faits réels. Venceslas IV, devenu nouveau souverain au décès de son père attise la jalousie de Sigismond, son demi-frère. Ce dernier, forcément furieux, fait emprisonner l’héritier au trône et entreprend d’envahir le Royaume avec sa puissante armée. Dans ce contexte, vous incarnez Henry, fils de forgeron et seul survivant d’un massacre mené par des mercenaires. Accompagnez-le dans un voyage épique afin de venger sa famille.

Pour parfaire l’immersion dans l’univers moyenâgeux du titre, le studio s’est permis de nombreuses recherches historiques et les lieux présents ont été modélisés à partir de vrais bâtiments d’époque (pas forcément en bon état de nos jours). Kingdom Come : Deliverance s’affiche comme un gigantesque voyage dans le temps et veut nous plonger dans cette époque comme aucun jeu ne l’a fait auparavant. En dehors d’un environnement très détaillé donc, batailles historiques et sièges de châteaux seront au rendez-vous. Dans la quête d’authenticité au niveau combat, les développeurs ont fait appel à de vrais épéistes pour proposer des animations précises. Un apprentissage sera nécessaire afin de maîtriser les techniques médiévales entre feintes, parades et ripostes. Vous pourrez aussi vous servir de haches, de massues, d’arcs et d’autres joyeusetés! Il vous faudra aussi choisir l’armure la mieux appropriée. Les sièges et batailles cités précédemment ne seront pas légions car ceux-ci nécessitent une préparation. Sur le champ de bataille, vous ne serez pas surpuissant et vous devrez distinguer ennemis et alliés pour ne pas attaquer la mauvaise personne! Un jeu qui s’annonce tout simplement brutal. Les novices devront s’attendre à mourir plus d’une fois..

Heureusement pour l’espérance de vie de notre jeune Henry, il y aura bien d’autres choses à faire à part d’aller guerroyer. N’oublions pas qu’il s’agit avant tout d’un jeu de rôle (dans un monde ouvert) et vous aurez certainement des choix à faire. Les quêtes feront appel à vos talents de détective pour certaines. Persuation, charme ou intimidation seront vos atouts pour récolter les indices. Choisissez votre manière d’accomplir les missions et votre réputation s’en trouvera changée. Dans Kingdom Come : Deliverance vos actions auront des répercussions sur le monde qui vous entoure et sur le comportement des PNJ. Le moteur utilisé est le CryEngine. Le rendu graphique et le niveau de détails apparaîssent largement satisfaisant. La végétation est dense, les effets de lumière semblent eux réussis. Un cycle jour/nuit est évidemment intégré (n’imaginez pas venir faire vos courses chez un marchand dans son village, en pleine pénombre). Espérons voir un jeu pas trop limité sur la version consoles de salon quand elle sortira (le titre sera disponible sur PC et plus tard sur PS4 et Xbox One). La zone explorable est toute petite comparée à celle de Skyrim par exemple mais la vie présente et les innombrables châteaux, villages, souterrains, donjons vous feront oublier ce point.

En attendant d’avoir une date de sortie plus précise, vous pouvez actuellement tester la bêta de Kingdom Come : Deliverance. Plus d’infos détaillées à retrouver sur le site officiel du jeu.

 

A propos de l'auteur

Co-fondateur de The Gaming Circle. Rédacteur en chef. Papa Geek.. Toute l'actualité gaming-high tech m'intéresse et je suis pressé de découvrir la réalité virtuelle! Joue sur PS4, PC et PS Vita.

Articles similaires

Laisser un commentaire