S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Batman Arkham VR accompagné par le couple Playstation 4 – Playstation VR, nous propose de nous mettre dans la peau du sombre justicier. Etant particulièrement fan du personnage, je ne pouvais refuser l’invitation. Petit test de cette plongée en réalité virtuelle dans les rues de Gotham.

Après avoir brillamment remis en avant Batman, sur la scène du jeu vidéo avec les différents épisodes Arkham, le studio britannique Rocksteady nous sert sur un plateau une expérience courte mais intense, exclusive (pour l’instant?) au Playstation VR. La réalité virtuelle n’en est qu’à ses débuts mais elle étale déjà tout son potentiel en réalisant quelques rêves de gosse.

Ca démarre fort..

Pour une immersion la plus complète possible, je vous recommande de jouer à Batman Arkham VR, debout et de préférence avec les PS Move. J’ai eu la bonne idée de les conserver. Le jeu avec la manette classique reste tout à fait possible mais casse malheureusement le concept de base (à savoir l’utilisation des mains de façon indépendante). Le menu titre est déjà assez impressionnant avec une vue imprenable (en hauteur) sur les alentours de la ville.

Mais la véritable entrée en matière se fait de manière plus radicale. En effet, les premiers instant de Batman Arkham VR nous font vivre une scène mythique et fondatrice de l’univers du héros. Casque installé sur la tête, j’assiste au meurtre de Thomas et Martha Wayne en étant dans le corps de Bruce, encore tout petit. Premier constat très simple, on s’y croit. Le réalisme et le sentiment de présence apportés sont indéniables. La taille de l’enfant est bien retranscrite car je dois lever la tête pour écouter les paroles des parents et les regarder. Le moment où l’assassin vient poser le regard sur Bruce est aussi à couper le souffle. Je ne vous en dirai pas plus.. Les émotions ressenties devant un film par exemple se trouvent ici multipliées par l’immersion.

Côté visuel, comme plusieurs jeux VR sortis jusqu’à présent, il y a 2 constats. Ce qui est proche de notre regard, en premier plan, est assez travaillé et joli. Les visages sont animés et détaillés. Quand on regarde par contre en arrière plan, c’est bien entendu plus grossier mais tant pis. Nos yeux sont de toute manière focalisés ensuite sur les objets proches. Rocksteady a réalisé un travail de qualité et nous offre assurément un des plus beaux jeux du lancement pour le PSVR. La direction artistique ne renie pas les épisodes Arkham traditionnels et le studio maitrise son sujet.

I am Batman..

La première partie nous place quelques brèves dizaines de secondes en tant que spectateur. Les choses sérieuses commencent et je me retrouve face à mon fidèle Alfred, dans mon immense demeure. Celui-ci me remet une clé. Le gameplay avec les deux PS Move en mains est super intuitif et tout répond au mieux. Je vous laisse le soin de découvrir les interactions possibles avec les mains (décrocher le téléphone, prendre des objets et les regarder sous toutes leurs coutures..) même si elle restent assez limitées. Hors de question de mettre un coup de poing dans la tête du majordome pour tester ses réflexes.

Passé ce moment, il est temps d’insérer la clé dans le piano pour avoir accès aux touches.. Quelques notes jouées (au hasard) et me voici en train de descendre vers la Batcave prêt à enfiler la célèbre tenue.  La descente est sensationnelle et mon corps est trompé. Batman Arkham VR propose dans ces minutes là, une séquence des plus soignées. Revêtir la combinaison puis vous admirer devant un miroir resteront des instants forts de l’expérience.

batman-arkham-vr-screen-01-ps4-eu-15jul16

Alfred lance ensuite le scénario du jeu en m’informant de la disparition inquiétante de Robin et Nightwing. Pas d’action pure ici. Pour son premier projet VR, Rocksteady se concentre sur les talents de détective du Dark Knight. Ne vous imaginez donc pas combattre en agitant vos mains un peu partout. Votre cerveau sera mis à contribution (pas de quoi vous torturer l’esprit non plus). Pour le besoin de votre aventure-enquête, vous aurez à disposition 3 gadgets : le scanner, le grappin et les fameux Batarangs. Une rapide explication dans la Batcave vous montre comment les utiliser. Aucune difficulté. Preuve que je suis plongé dans le jeu, pas de bouton dédié pour faire apparaître directement ses outils. Je dois porter la main (avec le PS Move)  à ma combinaison pour les prendre. Génial. Cependant leur application pendant la partie reste basique. Les phases de récolte d’indices sont assez minimalistes mais on y prend tout de même goût. Les déplacements s’effectuent eux sous forme de « téléportation », ce qui n’est pas forcément gênant car vous n’aurez jamais à explorer de grands environnements. Les allers-retours entre la Batcave et les lieux d’enquêtes se font avec la Batmobile. Hélas, ce passage prend la forme d’un simple écran noir avec le bruit du moteur. Je n’imaginais pas conduire le bolide mais au moins admirer l’intérieur n’aurait pas été du luxe. Néanmoins le reste de la mise en scène est absolument impeccable. Les environnements proposés sont vivants (excepté la morgue..).

La partie sonore fait admirablement sont travail et les thèmes musicaux présents vous plongeront encore plus dans l’ambiance. Bien entendu les écouteurs ou casque sont de rigueur pour profiter de la spatialisation du son. Pour les voix, nous avons droit à la version originale. Les allergiques à la langue de Shakespeare liront donc les sous-titres français. Ce qui peut s’avérer être un exercice délicat (taille, suivi de l’action dans le même temps..) pour certains.

La trame principale prend fin très rapidement au bout d’une heure de jeu. Des énigmes de L’Homme Mystère sont a posteriori proposées histoire de rallonger un peu la durée de vie.

batman-arkham-vr-screen-02-ps4-eu-15jul16

Un « presque » incontournable..

En fin de compte, ce Batman Arkham VR est tout simplement une des meilleures expériences de lancement du Playstation VR. Rocksteady ne s’est pas moqué des joueurs et il offre là, pour une vingtaine d’euros, un fier représentant de la réalité virtuelle. Malgré sa faible durée de vie, le jeu avec ses graphismes plaisants, son ambiance fabuleuse au sein d’une direction artistique léchée, autorisera l’incarnation de Batman d’une manière encore jamais entrevue.

 

 

 

 

 

[Be the Dark Knight] Test Batman Arkham VR
Les points positifs
  • L'immersion qui est totale, ETRE Batman
  • Beau pour un jeu VR
  • Utilisation des PS Move parfaite
Les points négatifs
  • Durée de vie
  • Interactions limitées (le Pingouin aurait pu servir de punching-ball)
  • On en voudrait plus
Ma note : 15/20

A propos de l'auteur

Co-fondateur de The Gaming Circle. Rédacteur en chef. Papa Geek.. Toute l'actualité gaming-high tech m'intéresse et je suis pressé de découvrir la réalité virtuelle! Joue sur PS4, PC et PS Vita.

Articles similaires

Laisser un commentaire